Enorme perf’ de Justine et podium pour Hugo !

Quel weekend pour la SEN ! De l’or, du bronze et de grosses émotions !

Une grosse délégation neuchâteloise s’est déplacée à Genève le weekend dernier pour le tournoi Clarins. La SEN était représentée dans toutes les catégories !

Après une belle troisième place à Lausanne en tout début de saison, Justine Rognon décroche cette fois l’or en catégorie cadettes !

En effet, elle savait qu’elle devait monter encore son niveau et … elle l’a fait !

Cette fantastique victoire lui permet surtout de figurer à la première place du classement du circuit national cadettes.

Cette performance est le résultat du travail et de la motivation de notre jeune escrimeuse, mais aussi de la qualité et de la présence de notre maître d’arme, David Bozier. Félicitations à eux deux !

Dans la même catégorie, on trouve encore Jenny Pego à une belle 11ème place. Il lui reste encore une compétition pour grimper dans le classement et rejoindre Justine sur le circuit européen à Klagenfurt.

Chez les cadets, Augustin Muster réalise un très beau tour de poule, puisqu’il pointe à la 9ème place sur 68 participants. Par contre, son assaut de tableau de 32 s’avèrera compliqué. Il termine à la 26ème place.

La deuxième médaille neuchâteloise de ce tournoi est l’apanage d’Hugo Girardin qui signe également son premier podium dans cette catégorie. Il se classe à un fantastique 3ème rang !

Pour sûr que ce n’est qu’un début ! On trouve encore dans cette catégorie Lazarre Cavadini 12ème, Mattia Solioz 16ème, Valentin Galley 21ème, Ruben Baillods 25ème, Bruno Sappl 28ème et Julian Schaffhirt 38ème sur 48 participants. Quelle belle délégation de benjamins !

Ce premier jour de compétition voyait également les seniors s’affronter.

Chez les dames, Anne-Caro Le Coultre est venue se frotter aux escrimeuses de sa catégorie, bien que peu entrainée cette saison en raison de ses études. Elle se place 26ème.

Chez les hommes, quatre neuchâtelois étaient présents. Malheureusement, un seul, Alexandre Wittwer se qualifie pour le tableau de 32 de cette compétition qui est toujours d’un niveau très relevé avec la présence de tireurs étrangers de bon niveau. Alex termine au 29ème rang. Les autres seniors se classent au 48ème rang pour Maxime Stierli, 50ème Christophe Jaccard et 72ème pour Joao de Oliveira.

Le second jour de compétition réunissait les minimes, les juniors et les pupilles filles et garçons.

Chez les pupillettes, Mathilde Michaud participait à sa première compétition et se classe au 5ème rang.

Et chez les garçons, on retrouve Milo Cavadini, mordu de compétition ! Il réalise une superbe compétition et se classe au 6ème rang sur 24 participants.

Trois minimes filles représentaient la SEN. Chiara Solioz, Louisa Rognon et Alice Desaules se classent respectivement 11ème, 21ème et 25ème. Compétition difficile pour nos trois demoiselles qui se trouvent être les plus jeunes de leur catégorie…

David Jenny était le seul neuchâtelois présent en minimes garçons. Il se classe 24ème sur 53. Il subit une défaite rageante lors du tableau de 32, alors qu’il menait 11-10, il perd son assaut 12-11…

Finissons avec les juniors.

Chez les juniors dames, on retrouve Justine et Jenny, accompagnées cette fois de Joanna Penalozza.

A nouveau superbe résultat de Justine qui se classe au 8ème rang. Jenny termine 23ème et Joanna 34ème. N’oublions pas que leur présence dans cette catégorie est surtout pour accumuler des matchs et de l’expérience.

Chez les mecs (!), quatre « senistes », Antoine Rognon, Claudio Saraiva, Emilio Hayoz et Fabrice Graber étaient présents dans cette compétition réunissant 60 participants.

Antoine réalise une belle performance, car mal placé après les poules il s’impose contre le 18ème du tableau lors du premier tour. Il passe encore une ronde, mais s’incline en 16ème de final et termine… 16ème.

Claudio se classe 36ème et Fabrice 60ème.

Quant à Emilio … mené 13 à 7 à la fin de la première manche, il réalise une remontée des plus folles et recolle au score : 14-14 … et prend la dernière touche… défaite amère, mais encore une fois un peu plus d’epérience, une drôle d’expérience c’est sûr. D’où l’importance de bien commencer ses assauts !

Ps. le maître ne compte plus ses cheveux blancs après ce mélodrame…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *