Un bon tour de chauffe

 

Nadia Rognon
Nadia Rognon

La dernière étape en date du circuit national senior à l’épée a eu lieu dimanche à Lausanne, une semaine avant les Championnats suisses. Une délégation de sept senistes y a fait le voyage.

Soyons galants et commençons avec nos quatre représentantes féminines, Nadia Rognon, Anne-Caroline Lecoultre, Isabelle Grenon et Justine Rognon. Les deux dernières n’ont pas tiré, mais sont venues arbitrer. Vue la nécessité pour les clubs de fournir des arbitres pour les tournois, et si l’on prend en compte aussi tout simplement le fait que cette charge n’est pas toujours des plus aisées, un merci de temps en temps entre ces lignes leur fera probablement plaisir!

Anne-Caroline Lecoultre (à d.)
Anne-Caroline Lecoultre (à d.)

Premier tournoi depuis quelques mois pour Anne-Caroline. 2V2D en poule, dont une victoire 2-1 contre la future médaillée d’argent Noémie Hainard (CAL), dont le nom rappellera quelques souvenirs aux anciens de la SEN. Tableau de 16 incomplet pour ces dames, et  une courte défaite 15-14 pour Anne-Caro contre la Zurichoise Regula Bräker. Une 11e place finale sur 15 tireuses pour Anne-Caroline, qui est largement capable de mieux.

1V3D pour Nadia (dont deux défaites 5-4) en poule. Entrée en bas du tableau, elle affronte directement Noémie Hainard pour un assaut qui n’a pas longtemps laissé de doute sur son issue. Défaite 15-6 pour Nadia, qui termine au 12e rang final, juste derrière Anne-Caro.

Samedi prochain, Nadia et Anne-Caroline seront associées à Barbara Germann – talentueuse et expérimentée épéiste que les anciens ont plus connu sous son nom de jeune fille – et Justine Rognon, pour représenter l’équipe senior féminine de la SEN dans le cadre des championnats suisses. Quelque chose nous dit qu’elles nous réservent quelques belles surprises…

Christophe Jaccard (à d.)
Christophe Jaccard (à d.) en T32 contre Luca Sponga

Et ces Messieurs? Antoine Rognon, Maxime Stierli et Christophe Jaccard venaient aussi affûter leurs pointes avant les championnats suisses. Tour de poule moyen pour Antoine avec 2V-3D et 2V-4D pour Maxime, alors que Tof pointait au 9e rang intermédiaire avec 4v-1D. Ce dernier a malheureusement raté une belle occasion de profiter d’un tableau pas trop encombré, en s’inclinant 15-13 au premier tour direct contre le Zurichois Sponga. Christophe se classe finalement 18e sur 40 tireurs.

Maxime Stierli
Maxime Stierli (à d.) opposé en poule au Lausannois Luy

Maxime a dû passer par le T64 incomplet. Opposé au Lausannois Marcille-Ogier, Max a su se défaire d’une affaire bien mal embarquée en s’imposant 15-14 alors qu’il était mené 14-13! Fort de ce succès, il n’a pourtant pas su trouver la solution au tour suivant face au vétéran zurichois Olivier Villiger. Maxime termine 27e.

Antoine Rognon
Antoine Rognon (à d.) en T32 face au Français Roch

 

De son côté, Antoine a enfilé sa tenue de patron pour son premier tour de tableau contre le Français Roch. Celui-ci, grand de bien deux têtes de plus, s’est littéralement fait manger tout cru par Tonio, qui ne s’est pas gêné d’agresser continuellement son adversaire. La tête sous l’eau, ce dernier n’a rien pu changer au cours de l’assaut. Seul Neuchâtelois en T16, Antoine a vu sa tâche un peu plus compliquée face au talentueux Zurichois Brunold, membre des cadres suisses senior. Suivant le conseil de Me Roqueta consistant à ne pas entrer dans la sixte de son adversaire, il a su relever le défi physique et tactique en tenant tête à Brunold. Ce dernier a su distancer Antoine grâce à sa technique, son timing et la précision de sa pointe. Défaite 15-11 et un bon 16e rang final pour Antoine, qui rappelons-le, est encore junior.

Nul doute qu’il s’agira d’hausser encore le niveau le week-end prochain à Bienne, où la concurrence sera encore plus forte!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *